PRESSOIR AoC.jpg

L'univers du jeu
(ÉPISODE #7/7)

AoC_Age of Champagne LOGO

Les cuves de débourbage sont bien prêtes, les pressoirs opérationnels et la benne pour les aisgnes est en place. Vous vous êtes couché tard hier soir.

 

Vous ouvrez les volets, bien avant le lever du soleil. Aujourd'hui est une journée particulière :  l'heure de la vendange a sonné !

Olivier est parti déposer les caisses à vendanges vides dans les parcelles qui vont être vendangées aujourd'hui.

 

Le soleil se lève à peine et c'est déjà l'effervescence dans les rues du village. Tous les amis et habitués qui vous accompagnent chaque année ont répondu présents, une fois de plus. Cela vous fait chaud au coeur.

Vendange.jpg

Alice s'affaire à réunir les derniers seaux, les épluchettes, le café chaud et la trousse de premiers secours. Il arrive qu'il faille parfois soigner une petite coupure ou soulager une piqûre de guêpes, encore très présentes cette année ...

Il est 10h, les parcelles de vigne s'animent depuis déja 2 bonnes heures et  la première remorque chargée de Meuniers se présente. Olivier semble ravi de la qualité qu'il vous apporte au pressoir.  Colibri en main, Alice s'occupera aussi aujourd'hui de relever le taux de sucre pendant que les précieux raisins seront pesés. "Dix degrés cinq" annonce-t-elle à sa mère qui enregistre les données pour chaque palette livrée. Les premiers raisins patientent à l'abri dans le cellier, à proximité du tout nouveau pressoir.

 

Il manque encore quelques caisses pour lancer le 1er marc, vous décidez de repartir aux galipes avec Olivier pour vérifier les conditions de la cueillette. Vous croisez de nombreux tracteurs et camionnettes, nul doute que le ballet des vendanges a bien débuté. Les routes de champagne sont encore saines, mais d'ici quelques jours, s'il ne pleut pas, les routes deviendront collantes sous les pneus des va-et-vient des remorques à vendange.

Vous arrivez sur place et l'équipe a déjà terminé sa première pause café. Par chance, aujourd'hui, le soleil est bien présent et les températures douces n'entameront pas le moral des troupes dès le premier jour. Les prévisions sont d'ailleurs plutôt optimistes pour les 2 prochaines semaines, même si certaines matinées risquent d'être un peu plus fraîches.

Vous remarquez que le rappel sur le tri des raisins passé par Olivier porte ses fruits. Le soleil a été intense cet été et les températures caniculaires, certaines grappes ont souffert et celles qui présentent de l'échaudage sont bien écartées, et mises au sol. 

Vous passez saluer un par un les cueilleurs et débardeurs. Tous ont le sourire et quelques blagues fusent à travers les rangs...  Vous adorez cette ambiance et cette communion si importantes à vos yeux.

Vous profitez d'être sur place avec l'équipe pour vous saisir d'un sécateur et d'un seau pour accompagner cette chorégraphie de cueilleurs où chacun avance progressivement vers le bout de sa route. Certains sifflotent, d'autres partagent les bons moments de l'année écoulée et se remémorent le dernier cochelet où ils s'étaient dit "RDV l'année prochaine !".  C'est alors que votre voisin de route se relève en criant d'un ton énérgique " Panieeeeeer !" pour signaler au débardeur qu'il serait temps de venir à sa rescousse pour échanger son panier plein contre un vide.

Midi approche, Olivier termine de charger la camionnette. Vous sortez de la glacière un magnum de Champagne, quelques jus de fruits et les confiez au chef d'équipe afin qu'il partage avec tous un blida avant le déjeuner.

 

Il est temps de retourner aux pressoirs. Vous avez plus que hâte de déguster les premiers moûts qui vont bientôt couler de la maie.

 

Les conditions sanitaires sont très bonnes, la vendange s'annonce exceptionnelle cette année, synonyme d'une belle diversité et de très  bons vins pour les futurs assemblages de la maison.